Éloigner tous les risques de phishing

Dans un monde qui carbure à la technologie, il est impossible de vivre un jour sans internet. Petits et grands sont devenus des incollables dans cette matière. Si certains y passent leur journée pour faire des recherches et s’informer, d’autres ont en fait leur principal moyen de communication. Profitant de cet engouement, des personnes malhonnêtes décident d’en faire leur principale arme pour escroquer autrui. Et depuis quelques années leur technique est de plus en plus évolué. Par bonheur, il y a quelques techniques pour arrêter cela.

web2

Connaissez-vous le phishing ?

               L’informatique n’a vraiment plus beaucoup de secrets pour moi. Depuis plusieurs années d’expérience, j’ai eu la chance de baigner dans ce monde qui évolue tantôt en bien, tantôt en mal. Parmi les maux qu’on confère à cette évolution : le phishing. Pour les adeptes, ce terme n’est plus un secret, mais pour les autres, je tiens à apporter une brève explication.

               Globalement, le phishing est une technique que les escrocs utilisent. Elle consiste dans la plupart des cas à récolter des informations privées (ne citons par exemple que les mots de passe, les numéros de votre carte bancaire… etc.). Par la suite, ils utiliseront ces données contre vous.

               Prenons un exemple concret : les escrocs se feront passer pour votre banque et enverront un e-mail sur un problème lié à votre compte. Dans ce mail, ils glisseront un lien sur lequel, il faudra cliquer. Mai en réalité ce lien mène à un faux site. Grâce aux informations que vous avez fournies, ils peuvent maintenant avoir un accès total à votre compte en banque.

               La dernière arnaque que j’ai constatée concerne les grands réseaux comme Facebook ou MySpace. Cela se porte dans la plupart des cas à l’usurpation d’identité.

Repérez les indices qui ne mentent pas

               Ne tombez pas dans ce piège aussi facilement. Sachez par exemple qu’aucune institution bancaire ou de ventes en ligne et aucun fournisseur d’internet, ne demanderaient votre numéro de carte bancaire ou votre relevé d’identité bancaire. C’est aussi le cas pour les autres informations de nature privée qui ne devrait concerner que vous. Si vous recevez ce genre de mail, c’est déjà un point qui doit éveiller des soupçons.

               Prêtez aussi une attention particulière sur l’orthographe dudit mail. Généralement, les pirates ne sont pas de notre pays. Par ailleurs, ils auront du mal à maitriser parfaitement les règles de grammaire et d’orthographe. Si tel est le cas, il s’agit sûrement d’une arnaque.

               Il en est de même pour les noms de domaine étrange. Pour le vérifier, vous pouvez faire passer votre souris sur le lien contenu dans le mail. L’adresse apparaitra et vous en aurez le cœur net.

installer-alarme

Comment se protéger des tentatives de phishing ?

               Les pirates utilisent aujourd’hui, des techniques à la pointe de la nouvelle technologie. Grâce à cela, ils se font très difficilement repérer. Forte heureusement, il existe quelques techniques pour éloigner toute menace. Commencez par protéger votre navigateur web. Car, c’est le premier terrain de ces escroqueries.

               Pour cela, vous devez activer votre filtre antihameçonnage. Cette option permet d’analyser les adresses avec lesquelles vous vous connectez d’habitude, avant même que ces sites s’ouvrent. Il bloque ensuite l’ouverture d’un site suspecté de phishing. Les démarches d’installation varient pourtant d’un navigateur à un autre.

               Pour les utilisateurs d’Internet Explorer 8, dirigez-vous dans un premier temps vers la barre d’outils principale. Sur cette barre vous trouverez, l’onglet Sécurité. Lorsque vous y serez, sélectionnez sur l’option Filtre SmartScreen ensuite sur Activer SmartScreen. Une fenêtre s’affichera ensuite. Sur celle-ci, vous devez cocher la case Activer le filtre SmartScreen, puis OK pour confirmer.

               En utilisant Firefox 3.6, ouvrez les menus Outils, pour arriver aux Options. Dans cet onglet, cliquez sur Sécurité puis cochez les options : Bloquer les sites signalés comme étant des sites d’attaque et Bloquer les sites signalés comme étant des contrefaçons. Cliquez ensuite sur OK pour finaliser.

               S’il s’agit de Google Chrome, l’onglet Options se trouve dans le bouton sous forme d’outils. Lorsque vous y serez, cliquez sur Options avancées et cochez l’option Activer la protection contre le phishing et les logiciels malveillants. Fermez ensuite l’onglet pour confirmer.

               Avec Opera 10, vous devez ouvrir un par un, le menu Outils, suivi de Préférences et enfin sur l’onglet Avancé. Une fenêtre sur lequel vous retrouverez l’onglet Sécurité s’ouvrira. Cliquez ensuite sur Activer la protection antifraude et puis OK.

Sécuriser la connexion internet

               L’internet vous donne accès au monde extérieur et vice-versa. C’est donc clair qu’il faut commencer par la protection de ce pont pour assurer votre sécurité. Pour cela, je vous conseille de mettre en pratique ces quelques précautions.

               La première précaution est d’user de toutes les fonctionnalités qu’offre Windows pour faire face à toutes sortes de menaces. Citons par exemple le pare-feu. C’est un système qui vous protège de toutes sortes d’intrusions extérieures qui peuvent mettre en péril votre vie privée.

               Normalement, cette option est active automatiquement. Mais si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours le faire par vous même. Pour cela, dirigez-vous vers le menu Panneau de configuration et dirigez-vous vers l’onglet Système et sécurité pour les utilisateurs de Windows 7 et Système et maintenance pour ceux qui utilisent Windows Vista.

               Il est clair que vous devez aussi utiliser un logiciel antivirus, que vous devez mettre à jour fréquemment. Même si les solutions payantes sont très efficaces, vous pouvez aussi faire confiance au logiciel gratuit, Avast ou Microsoft Security Essentials.

               N’oubliez pas également, d’installer un logiciel anti spyware à l’instar d’Ad-Aware ou encore Search & Destroy. Ces deux logiciels vous permettront de protéger votre ordinateur en temps réel. Une fois qu’ils détectent un logiciel malveillant, ils le bloquent automatiquement.

               Le dernier geste est, l’activation des mises à jour automatiques de Windows Update. Soyez au rendez-vous de la sortie officielle de mis à jour. Cela se fait généralement le 2e mardi du mois. Ces derniers contiennent toutes les corrections de sécurité nécessaires pour combler les failles présentes sur votre système.

One Comment

  1. Anaïs O. says:

    Je ne savais pas que ce genre de chose pouvait se faire. Heureusement que tu nous donnes ces quelques conseils pour éviter de tomber dans ce piège vraiment très grave.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *