Quid de la santé connectée?

On dit toujours que faire du sport et manger sainement sont les clés pour rester en bonne santé. Et si je vous disais qu’il y avait un moyen pour se faciliter les choses ? Pour ceux qui ne sont pas vraiment à jour question technologie, sachez que la santé connectée est maintenant quelque chose que tout le monde peut utiliser.

Pour ça, les objets connectés viennent à la rescousse et amènent un petit vent de modernité en matière de santé. Plus facile aujourd’hui de savoir ce que le corps veut réellement exprimer ! Pour le coup, je tiens à vous en faire savoir plus sur ces objets qui peuvent même détecter des maladies.

 bracelet-connecte - copie

Pour faire un check santé

Vous pouvez le dire : les objets santé connectés, ça ne rigole pas. En général, ces petits accessoires doivent être personnels. Ça signifie que vous ne pouvez pas prêter le vôtre à votre frère quand il voudra savoir combien de calories il a dépense pendant sa partie de jambes en l’air.

En gros, vous pouvez les utiliser pour faire un suivi de vos performances en sport, pour constater votre évolution si vous voulez perdre du poids, ou tout simplement pour voir où en est votre état de santé. Qui dit mieux ? En plus, les données sont mises à jour quotidiennement pour être sûr qu’il n’y a pas d’entourloupe sur les résultats.

Un coach personnalisé

Ce que j’aime avec les objets santé connectés, c’est qu’ils peuvent aussi servir de coach personnalisé. Même pas besoin de pleurer pour qu’on vous crie à l’oreille que vous avez encore 600m à faire pour les 30 prochaines secondes.

Sur vos séances de sport, vous bénéficierez donc d’un petit gadget qui vous pourrez relier à un système d’entrainement perso. Je pense qu’il y en a des pas mal et qu’il suffit de chercher un peu pour trouver des applis de coaching qui vont vous faire suer comme un porc.

One Reply to “Quid de la santé connectée?”

  1. Je confirme ! C’est tout ce qu’il y a de plus efficace si c’est pour perdre du poids. Je ne suis pas certaine que l’appli puisse vraiment prédire les maladies à moins de vraiment être précis dans les données entrées peut-être. En tous cas, je n’y arrive pas encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *